Première bougie pour l’InterContinental Lyon – Hôtel-Dieu

Avec un bilan bien au-delà des attentes, le nouvel établissement s’est imposé en moins d’un an comme la référence hôtelière du luxe dans la Capitale des Gaules.

C’est en effet le 4 juin 2019 que l’établissement ouvrait ses portes au cœur du Grand Hôtel-Dieu, le plus grandiose monument historique de la cité. Un édifice hors-normes, doté d’une façade de 360 mètres longeant le Rhône, objet de la plus grande opération de rénovation privée d’un site classé en France.

22.500 chambres occupées et 38.000 clients accueillis : les résultats engrangés jusqu’au mois de mars dernier et la crise du Covid-19 ont été bien au-delà des attentes ! L’InterContinental Lyon a pulvérisé ses objectifs de départ, affichant un taux d’occupation de 5 points supérieur aux prévisions : 58% contre 53%. Avec des séjours d’une durée moyenne de 1,8 jour – un chiffre élevé pour Lyon – et un taux d’occupation plus important le week-end que la semaine, l’hôtel s’est révélé comme un allié de poids dans la stratégie de conquête de la clientèle loisirs engagée par la ville. La présence d’une majorité d’étrangers (53%) parmi ses clients constitue un autre exploit pour un hôtel lyonnais. Américains, Anglais, Moyen-Orientaux, Russes et Suisses figurent au top 5 de ces hôtes venus d’ailleurs.

Même performances exceptionnelles pour ses services de restauration. En quelques mois, le jeune chef Mathieu Charrois a su séduire la Capitale de la gastronomie, fidélisant une clientèle à 80% locale autour des tables de son restaurant Epona. À son actif : plus de 60.000 couverts servis, et l’obtention de la mention « 2 couverts » dès la première année de la part du Guide Michelin.

Tous les records sont également battus par Le Dôme, l’impressionnant bar de l’établissement, abrité sous une monumentale coupole de 32 mètres. Plus de 145.000 personnes s’y sont pressées pour admirer cette pièce-maîtresse du Grand Hôtel-Dieu – un chef-d’œuvre d’architecture signé Soufflot – et pour consommer un des cocktails signature du chef-barman Valentin Catoire.

Quant à l’activité de L’Académie, le centre de conférences de l’établissement constitué de 12 salles de réunions modulables – et l’un des plus importants du centre-ville -, elle a dépassé de 50% les prévisions.

Très présent sur les réseaux sociaux, – il compte par exemple 50 identifications quotidiennes par jour sur Instagram – l’InterContinental Lyon – Hôtel-Dieu a décroché plusieurs prix au cours de sa première année d’existence, dont celui du Meilleur Hôtel de luxe 2019 (Gold Key Awards à New York) pour la décoration intérieure de Jean-Philippe Nuel et le Trophée de l’Hébergement 2019 décerné dans le cadre des Trophées du Tourisme du Progrès et d’Only Lyon Tourisme.

« Je suis très fière du travail accompli par les équipes depuis l’ouverture, cette dernière ayant été en tous points extrêmement réussie : Le Dôme et Epona sont devenus les lieux de rendez-vous incontournables des lyonnais, une nouvelle et importante clientèle étrangère, en quête de découverte de la ville, a fait son apparition, et la reconnaissance de cette réussite s’est faite au niveau mondial », souligne Madelijn Vervoord, Directrice générale de l’InterContinental Lyon – Hôtel-Dieu. « Les équipes ont mis tout leur cœur et toute leur passion pour rendre ce lieu historique et iconique chaleureux, accueillant et vivant. »

Pour sa réouverture post-Covid-19 (le 18 juin 2020) et son premier anniversaire, l’établissement vient de lancer de nouvelles offres dont une offre spéciale Familles.

À propos de l’InterContinental Lyon – Hôtel Dieu

Ouvert en juin dernier dans l’ancien Hôtel-Dieu de la ville, cet établissement décoré par Jean-Philippe Nuel offre 144 chambres et suites, un restaurant avec terrasse extérieure, un bar grandiose et un vaste centre de conférences. L’InterContinental Lyon – Hôtel-Dieu est la nouvelle référence de l’hôtellerie de luxe lyonnaise pour la clientèle de loisirs comme d’affaires.

L’InterContinental Lyon est niché au cœur du plus grandiose monument historique de la capitale des Gaules : son Grand Hôtel-Dieu. Un ancien hôpital ayant fonctionné sans interruption pendant 8 siècles jusqu’en 2010. Cet édifice hors-normes doté d’une façade colossale de 360 mètres courant le long du Rhône et d’un impressionnant dôme de 32 mètres signés Soufflot, a fait l’objet de 2013 à 2019 de la plus grande opération de rénovation privée d’un site classé en France.

Les 144 chambres et suites de ce 5 étoiles offrent pour moitié la vue sur le Rhône, pour l’autre moitié sur Fourvière ou le Grand Hôtel-Dieu et ses cours intérieures. Particulièrement emblématiques de l’établissement, les Suites Duplex sur deux niveaux sont dotées d’immenses fenêtres s’étirant verticalement sur toute la hauteur de plafond. Quant à l’unique Suite présidentielle, aux couleurs rose poudré et aux élégants motifs floraux, elle est la plus vaste de toute la ville

Maître-d’œuvre de la décoration de l’hôtel : Jean-Philippe Nuel, référence internationale en matière de design d’hôtels de prestige. Puisant dans l’histoire des lieux, l’architecte d’intérieur a imaginé un concept décoratif à la fois « monacal et précieux », entre la sobriété de cet ancien hôpital et l’éclatante richesse de son architecture extérieure. L’InterContinental Lyon affiche ainsi un « luxe humble » conforme à la fois au passé de ce bâtiment unique et aux nouvelles attentes des voyageurs de ce début du XXIème siècle.

Sa majestueuse coupole (32 mètres sous clef de voûte pour une surface au sol de 500 m2) est le véritable cœur de l’hôtel. Elle accueille un impressionnant bar, Le Dôme, point de rendez-vous des Lyonnais comme des clients de l’établissement. Celui-ci propose une carte sortant des sentiers battus, combinant un fort ancrage local avec une vaste ouverture internationale

Son restaurant Epona comporte une lumineuse salle de 100 couverts bordée de grandes fenêtres, qui s’ouvre sur Epona Côté Jardin, une terrasse extérieure aux allures de cloître serein. Le jeune chef Mathieu Charrois y met à l’honneur des classiques lyonnais réinterprétés. Un de ses plats phares est ainsi la K’nelle, une version modernisée de l’incontournable spécialité régionale.

InterContinental Lyon – Hôtel-Dieu
20 Quai Jules Courmont, 69002 Lyon