TAG Heuer Monaco : Le bracelet acier fait son grand retour

La collection Monaco s’étoffe avec trois nouvelles éditions. Animées par le mouvement Manufacture Heuer 02, ces nouvelles pièces tirent leur inspiration des premiers modèles Monaco, lancés au début des années 1970.

TAG Heuer présente trois nouveaux modèles Monaco. L’horloger suisse continue ainsi d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire contemporaine de cette collection. En effet, après avoir fêté les 50 ans de son garde-temps emblématique l’année dernière, en présentant cinq éditions spéciales, TAG Heuer prend un tournant technologique en 2020. Ces nouveaux modèles arborent un puissant mouvement manufacture, le Calibre Heuer 02, et un superbe design affirmé. Tous trois s’inspirent des modèles des années 1970, et tout particulièrement les deux modèles munis d’un bracelet métallique, complètement restylisé pour l’occasion. Grâce à ces choix audacieux, TAG Heuer rend hommage à une icône horlogère dont l’aura n’est pas prête à faiblir.

Saisir l’essence de la TAG Heuer Monaco

Modèle fort de ce lancement, la TAG Heuer Monaco cadran soleillé noir se décline sur un bracelet en alligator noir ou sur acier. Son pendant soleillé bleu rappelle, avec sa combinaison de rouge, de blanc et de bleu, la toute première Monaco de 1969. Les deux modèles disposent de compteurs carrés à 3 et 9 heures et, au centre, d’une petite aiguille des secondes rouge.

Visible derrière le fond de boîtier en verre saphir, le Calibre Heuer 02 de ce garde-temps possède une impressionnante réserve de marche de 80 heures. Élargissant la collection Monaco équipée de ce puissant calibre, ces nouveaux modèles montrent que TAG Heuer associe à merveille designs emblématiques et technologie contemporaine de pointe développée en interne.

Un nouveau look grâce à un bracelet en acier redessiné

L’originalité de ces nouvelles Monaco provient du bracelet en acier inoxydable qui n’avait pas était vu depuis presque deux décennies sur cette collection. Cette forme particulière de bracelet, disposant de maillons en forme de « H », était utilisée pour les montres Monaco des années 1970. Les designers TAG Heuer ont souhaité réintroduire cet important élément de style pour les modèles 2020 et se sont inspirés des pièces d’archive du Musée TAG Heuer à La Chaux-de-Fonds. Le bracelet en acier d’origine a été redessiné pour répondre aux standards actuels et améliorer le confort au porté.

« Le bracelet est un élément très important de toute montre-bracelet – sans bon bracelet, un garde-temps sera moins séduisant. Pour les nouveaux garde-temps Monaco, nous faisons référence au passé brillant de la Monaco avec un design connu et une couleur familière, tout en réaffirmant l’évolution de la collection avec une nouvelle technologie innovante », confie Catherine Eberlé-Devaux, directrice de TAG Heuer Heritage.

Fidèle à son design d’origine, le bracelet est plus large au niveau des cornes pour supporter le poids de la tête de la montre, et s’affine là où il s’enroule autour du poignet pour plus de confort. Les barrettes horizontales sont reliées à des maillons horizontaux plus petits. Une boucle papillon souligne qu’il s’agit bien là d’un ouvrage de haute horlogerie. Cette boucle est gravée du logo TAG Heuer, détail qui montre qu’il s’agit d’une réinterprétation contemporaine de la Monaco et non d’une pièce de la collection héritage.

Après 50 ans, l’histoire de la Monaco continue avec des interprétations modernes. À chaque nouveau lancement, ce garde-temps emblématique reflète l’esprit de la création horlogère avant-gardiste signée TAG Heuer et renforce son statut, à savoir celui de l’une des créations les plus remarquables dans le domaine de l’horlogerie. Coïncidant avec le 160e anniversaire de la marque, le lancement de ces luxueux nouveaux modèles Monaco prouve que TAG Heuer a déjà commencé à écrire le prochain chapitre de son histoire, tout en guidant la Monaco vers le futur.